partager

Pour ceux qui ont le niveau Bac, la formation sanctionnant le diplôme d'ostéopathe équivaut à un 1er cycle de deux ans, à un deuxième cycle de trois ans et enfin, un troisième cycle qui se fait en une année. Cette formation permettant de devenir ostéopathe avec le Bac, assure l'initiation aux techniques précises de palpation, à la maîtrise de l'anatomie, de la physiologie et bien entendu, de la biomécanique. Par ailleurs, il existe aussi une formation pour devenir ostéopathe pour toute personne justifiant d'un diplôme paramédical ou de médecine (Diplôme d'Etat de Santé). Dans ce cas, la formation d'ostéopathe se déroule sur une période de 6 ans (un 1er cycle de 2 ans, un deuxième cycle de trois ans, un troisième cycle d'un an) et ce, sous forme de séminaires.


Par ailleurs, l'on peut également aspirer à une formation continue ou une formation complémentaire en ostéopathie, pour tous ceux qui souhaitent améliorer leurs connaissances en ostéopathie : c'est la « fasciapraxie », essentiellement réservée aux ostéopathes et basée sur étude détaillée de la mécanique, au travers d'une méthode de soins précise. Et qui nécessite des séances d'ostéopathie ?


 


Les séances chez un ostéopathe sont indiquées aux femmes enceintes durant leur grossesse, aux personnes âgées dépendantes, aux personnes sédentaires, aux sportifs professionnels ou même amateurs (athlétisme, rugby, football, sports mécaniques, tennis), aux nourrissons ou jeune enfant, aux personnes exposées à des risques professionnels.. en cas de stress, de troubles statiques, de point de côté, de chutes, de pubalgies, de perte de mobilité des muscles, des articulations, des viscères ou des ligaments, d'hyperactivité, en complément d'un traitement de dyslexie, d'orthophonie. Définie comme étant une médecine douce, les techniques de l'ostéopathe s'accordent avec la morphologie et l'âge du sujet.


 


Après le Diagnostic Ostéopathique Spécifique ou DOS (détermination de la lésion ostéopathique, des troubles significatifs de la statique, lordose, scoliose, bascule du bassin) posé par l'ostéopathe, des gestes ostéopathiques délicats visant à réharmoniser la mobilité du corps du patient vont être effectués au niveau du fascias, des vaisseaux, du système pleuro-pulmonaire, du système nerveux, muscles, des articulations (tendons, os, ligaments), des viscères (estomac, intestins, foie, vessie) et ce, selon les structures perturbées du patient.


L'exercice du métier d'ostéopathe dépend de la législation de chaque pays. En France par exemple, ce corps de métier reconnu par l'Ordre des médecins mais auquel s'oppose l'Académie de médecine est soumis à la Loi Kouchner (loi n° 2002-303 du 4 mars 2002), le reconnaissant en toute légalité. En Belgique par contre, pour devenir kinésithérapeute, cette formation s'accompagne d'une formation d'ostéopathie (7 ans d'études de kinésithérapie découlant sur un diplôme d'ostéopathe). Par contre, depuis 1994, la Finlande, la Suède, la Norvègereconnaissent le métier d'ostéopathe comme étant une formation officielle dans le cadre d'une médecine non conventionnelle.


Publié dans : Forum > Divers > Comment devenir ostéopathe
Commentaires (0)

Pour pouvoir participer aux discussions l'inscription est obligatoire, celle-ci est gratuite et ne prend que quelques secondes alors n'hésitez pas : s'inscrire gratuitement en cliquant ici ...