partager

J'ai besoin d'argent pour un projet humanitaire, et j'ai été embauchée au macdo.On m'a mise en caisse le soir même, gros rush. seulement 2 caisses : moi + un autre nouveau. mais quand même cool car on était supervisés.


plusieurs points dont j'aimerais faire part :

1. Je fais vraiment chi*r mes collègues à leur poser plein de question pendant le rush, mais j' oublie ensuite leur réponse (ayant 1000 choses à retenir en même temps) puisque la plupart des choses importantes on me les a pas apprises : j'ai du apprendre le soir même comment faire un paquet à emporter, où se situent les salades sur l'écran, les annulations,etc..

2. -malgré une certaine bonne ambiance- des tensions inexplicables..!

moi qui n'ai pas l'habitude..
1° de secouer les autres
2° d'être secouée, de préférer les rapports VIOLENTS
3° de préférer la quantité à la qualité
5° d'une manière générale d'être confrontée à l'appétit presque cannibale de l'homme, à ses exigences...

Bref, si vous aussi vous êtes passés par là, à vouloir clairement démissionner dès le départ, dites moi svp qu'est ce qui vous a fait tenir à part l'argent ? (sachant que le cash money est même pas pour moi!)

Et qu'avez vous préféré/opté comme conduite ?
Des fois, j'ai envie d'éclater en pleurs devant ma caisse simplement parce qu'un client commande quelque chose et que je ne le trouve pas sur l'écran, que le dit client s'emporte trop vite, que mon manager est grave pas cool ( me dit jamais bonjour, me regarde genre "pauvre conne", etc..)

PS : j'ai été longue je le sais. Je rajouterais que mon but n'est pas du tout de faire ami ami avec mes collègues, je m'entend vraiment bien avec 2 et ca me suffit.

PPS : je cherche, en vain, un tableau complet des menus sur internet, puis aussi une capture d'écran de l'écran et des différents trucs à faire, mais c'est l'horreur, la tête haineuse de mon manageur me fait presque consciemment oublier où se trouve quoi.. !

Et encore un rush ce soir, j'ai vraiment l'impression que je vais lâcher


Publié dans : Forum > Questions > Nouvelle chez Mac Do

Ce contenu pourrait vous intéresser

Être étudiant au Macdo

Il y a énormément d'étudiants et payent leurs études en travaillant au Macdo. Ce n'est pas forcément évident de cumuler les deux et c'est souvent au détriment des études qu'on travaille chez Macdo, malgré tout ceux qui savent s'organiser et qui sont motivés réussissent très bien à faire les deux. Pour avoir travaillé à Macdo pendant une année scolaire en tant qu'étudiant et après avoir vu des centaines d'étudiants y travailler je pense sincèrement que c'est un bon travail d' ... (lire la suite)

Cumuler le travail chez Mcdo et les études

Tout d'abord, sachez que lorsqu'on est au lycée/fac/écoles en tout genre et que vous cumulez avec un emploi, vous aurez des semaines bien chargées !! Pour ma part, je suis en terminale, je passe une trentaine d'heures par semaine au lycée (sans compter les devoirs) et j'ai un contrat de 20h/sem. chez McDo, cela fait un total de plus de 50h occupées par semaine ! Autant dire que vous avez toujours quelque chose à faire ^^Etant étudiant la journée, on travaille en général le soir et les ... (lire la suite)

Déroulement du TBM 2

Salut Je passe bientôt mon tbm2 et j'aurai voulu savoir comment se passe ces quelques jours au siège. Sur quoi portes les question du pré test? Et si le test finale est difficile. Merci

Commentaires (7)

Pour pouvoir participer aux discussions l'inscription est obligatoire, celle-ci est gratuite et ne prend que quelques secondes alors n'hésitez pas : s'inscrire gratuitement en cliquant ici ...

  • Courage !

    Ca peut commencer mal mais éclates-toi !

    C'est bien là le seul conseil qu'on puisse te donner... Après pour t'aider, demandes à un formateur, chef d'equipe ou meme mgr dans ton resto... Je pense pas que ce sera mal vu mais bon évite celui qui te dit pas bonjour !!!

    Bon rush !

  • Bonjour !

    Alors au début on est tous un peu perdu, surtout que la caisse est l'endroit le plus stressant : tu es en contact direct avec les clients, ils regardent tout ce que tu fais, tu dois aller vite... bref des nouvelles choses à apprendre et à apprendre vite !

    Tout d'abord, les premiers rush sont les pires, on débarque, on prend conscience du stress...
    Ne t'en fais pas, tout va venir au fur et à mesure ;) Il y a des gestes, des attitudes et des réflexes à prendre. En une quinzaine de jours tu seras beaucoup plus à l'aise ! ! :D

    Si tu as des interrogations, demande à tes collègues pendant des heures où l'affluence est moindre, ça te permettra de mettre les choses au clair calmement et donc de les maîtriser plus vite.

    Pour ce qui est de l'ambiance, au début c'est aussi dur : tu ne connais personne et tu es considéré comme un "bleu". En théorie les rapports se détendent, sauf si l'ambiance de ton McDo est tendue de base (malheureusement, ça arrive, parcoure un peu le forum et tu vas avoir des surprises ^^).

    Pense à ton projet, que McDo va te permettre de le réaliser, accroche-toi, si tu as des questions, viens-nous les poser ici ;)

    Courage ! On est tous nouveau un jour ;)

  • Hey ! C'est passé, finalement quand on y est ce n'est pas "si" dur. J'ai fait qqes fautes, mais rien d'aussi grave qu'il y a 1 ou 2 jours.
    je ne suis pas super productive (mon 2eme rush : 25 clients) J'espère vraiment qu'ils ne vont pas me virer.. J'ai été formée que caisse. Et je préfère vraiment faire le "lobby", être en cuisine.
    Parce que le "pire", c'était pas le taf. Après, pensant bien avoir fait mon travail, je rentre chez moi en transport en commun, exténuée type végétal fané.. Soudain, lisez-moi bien : la quasi totalité des personnes se situant dans mon champ de vision parle de burgers, sauce, frites,etc.. ou de cuisine de manière générale, bien fort pour que j'entende! Il est très tard, finalement je retrouve mon père et mes nerfs se relachent j'(éclate en sanglots -je suis encore dans la rue hein- et puis je lui raconte mes premiers jours. on tourne la rue, je sanglotte de plus belle et... ! mes "collègues" m'ont vue.
    bref j'arrive chez moi, j'écoute schumann et je tente de reprendre foi en l'homme !(o.k. c'est grandiloquant mais vous saisissez le concept)

    Bref, vos réponses aussi me font vraiment du bien, merci.

  • Aufait je précise : ce soir, mon manager m'a félicité avec le big smile tout ça...comme quoi c'était beaucoup mieux! Et que maintenant fallait viser la rapidité. Si je lis entre les lignes, on passe en phase "2" (donner confiance à l'employé pour ensuite lui mettre la pression?)

    Dites moi svp,je préfère savoir a quoi m'attendre.

  • Re-salut à toi ! :D

    T'en fais pas, avec le boulot on a tous notre phase : "wouah les gens pensent qu'au McDo, aux frites, aux burgers !!". Quand j'en entend parler, j'ai aussi l'impression d'être "visée", 'fin c'est spécial comme impression ^^ En te lisant, je me sens moins seule lol
    Mais bon, faut se dire qu'ils ne parlent pas de ça parce que tu es dans les parages, tu te sens juste plus concernée parce que tu travailles dans la boîte aux frites et aux sauces diverses et variées ;)

    Concernant la foi en l'homme, ça varie aussi mais je trouve que c'est surtout au niveau des clients que ça se joue : on prend conscience de la connerie humaine dans toute sa splendeur et dans tous les niveaux (McDo permet de rencontrer un échantillon de personne hyper différentes les unes des autres, on voit donc toutes les catégories sociales, tous les caractères...). Un vrai choc dans pleins de situations... Le truc c'est qu'on se blinde au fur et à mesure, mais il faut se donner le temps de se construire une petite muraille imprenable à l'intérieur de soi :)

    En ce qui concerne ton manager, c'est une bonne chose qu'il soit venu te parler. Au moins tu progresses et la hiérarchie s'en rend compte : un excellent point pour toi ;)
    Continue de t'améliorer, de travailler, la vitesse vient toute seule à force de pratiquer :) (au début tu peux parfois te forcer à tout faire vite, mais ça te rajoute du stress, alors c'est pas une bonne chose). Rappelle-toi quand tu apprenais à compter : au début c'était la galère, maintenant tu réfléchis plus quand on te demande 10 10 ^^ Là c'est pareil :p

  • les tensions entre equipiers j'ai envie de dire normal, au rush du dimanche tout le monde est stresser,perso je suis quelqun avec un fort caractere et des fois je me contiens mais a l'interieur je bouillonne = ))
    moi sa m'est arriver une fois d'avoir envie de demissioner, apres deux mois,je fait toutes les nuits du samedi,et j'abite dans une ville remplie de "cassos" et un soir une nana me crache dessus sans raison aparente,j'etais a l'assemblage du drive...
    bref elle me crache dessus et la,plus fort que moi,je lui dit "ecoute ma cocotte on a pas elever les vaches ensemble donc tu t'amuse pas a sa"
    la nana bouree qui en remets une couche donc japelle ma manager,qui dit quoi?? "oui c'est vrai elle est agressive!"
    ensuite je me fait passer un savon comme quoi je devrais garder un grand sourire et me la fermer quand une cliente me crache dessus..
    bref je te raconte pas dans quel etat je suis rentree chez moi a 7h le matin...
    et au final je me dis que bah faut bien bosser,et que sa va m'apprendre a rester zen dans une telle situation.
    Mais si je devais changer quelque chose je ne changerais pas,car bon faut garder un minimum de digniter..
    courage a toi,cest pas toujours facile,mais en soi c'est comme dans tous les taff

  • Hey ! apres d'1 mois de travail je peux dire que j'ai fait bien des progrès ! mais bon, du coup j'ai le cash, et je me lance dans ma nouvelle aventure qui m'attend! celle bienheureuse du bénévolat.
    Du mac do je retiendrais que les choses positives, qui par contraste ressortent d'autant plus belles : à savoir les collègues sympas, les clients "humains" qui te glissent un "bon courage" compatissant, et bien d'autres choses.. on se construit un rempart oui, qui dans mon cas était une muraille de chine faite en carton pâte et qui s'est effondrée y'a peu de temps, quand la pression était telle que 4 clients maxibestof gros con d'affilée ont réussi à me tirer des larmes. Pour ce qui est du crachat, mon dieu si ça m'était arrivé.. enfin ça ne m'est pas arrivé. Moi aussi, c'était souvent des "cassos" qui croyaient qu'ils étaient les rois du pétrole juste parce que EUX n' avaient pas à bosser (on se demande d'où ils tirent leur argent) Mais passons : ce que je veux dire c'est un énorme bon courage, et toute mon empathie aux équipiers qui galèrent. De cette expérience on ne ressort que plus forts et moins naïfs. Parce que du client "cassos" qui te donne sa commande sur un papier avec cheese écrit "chiz", à l'homme d'affaire dégoûté qui te lance "mais comment vous faites pour travailler dans un endroit pareil ? c'est dégoûtant! ", la connerie humaine n'a pas de limite !
    la tolérance elle, si