partager

Salut à tous,
Tout en travaillant à McDo, je me dirige de la pauvreté vers la misère. De plus, je ressens que des inconvénients au cours de mon travail et aussi les contraintes de transports et d'horaires qui changent tout le temps. J'ai l'impression d'être toujours au McDo. De plus, les relations à McDo sont superficielles car les discussions ne dépassent jamais 44 secondes sur un même sujet et c'est souvent compris entre 1 et 18 secondes, donc ça m'intéresse pas, je m'en fous, je peux m'en passer de ces relations. J'en retire aucun plus sociale, ça fait juste passer le temps un peu plus vite au travail, on s'ennuie moins.

Ça fait longtemps que je cherche très activement et efficacement un meilleur travail, mais j'arrive pas à décrocher un seul entretien.

J'ai peur de la misère, je ne veux pas la vivre. En démissionnant la misère et tous les problèmes associés vont m'être quasi immédiat.

Continuer au McDo à l'avantage de repousser dans le temps la misère. Mais la misère arrivera quand même. L'avantage de démissionner c'est que j'aurais moins longtemps peur de l'arriver de la misère. Et puis, je me dis que je me laisserais jamais descendre aux enfers. Car c'est courant que les personnes dans la misère fume, s'alcoolise, mange mal, vive à la rue.

C'est hors de question que je tombe aux enfers, je lutterais, demanderais les aides de l'état, mais je me demande si malgré toute mes bonnes volontés et mes efforts, mes conditions de vie seront bonnes (faire les démarches, les papiers de demandent d'aide mais ne veux pas accepter les petits boulots, je suis pas un domestique, un esclave). J'ai peur de dépendre des aides des autres, et si les autres n'aident plus. Si je démissionne de McDo, je n'y postulerais jamais par la suite à McDo, je ne reviendrais jamais en arrière, je me connais. Une fois, que ma décision est prise, elle devient ferme.

Pour l'instant, le travail à McDo me pourrit une grande partie de mon temps disponible. Hors le plus important pour moi, c'est que mon temps disponible ne soit pas pourri. Mais de nombreux collègues trouvent que le travail à McDo ne leur pourrit par leur temps, ça leur convient et temps mieux pour eux.

Que dois-je faire démissionner ou ne pas démissionner de McDo ? J'espère que j'aurais l'avis de nombreuses personnes travaillant au McDo, ça m'aiderais à faire mon choix. Car là ma situation est bloquée, je ne sais pas quoi faire (démissionner ou pas), et je vie très mal cette situation. Il faut que je me décide, car j'y pense souvent à démissionner mais j'ose pas (peur de la misère, du changement de situation) et c'est davantage difficile à fournir le travail à McDo que quand je ne pensais pas à la démission à mes débuts de McDo. Bonne chance à tous.


Publié dans : Forum > Questions > Dois je démissionner ou ne pas démissionner (j'espère avoir l'avis de nombreuses personnes travaillant au McDo, ça m'aiderais à faire mon choix) ?

Ce contenu pourrait vous intéresser

La hiérarchie à Macdo

La hiérarchie à Macdo est très bien définie, tout le monde en connaît les différents rangs ainsi que les responsabilités et les missions qui y sont associés ainsi que sa propre place dans cette hiérarchie. Pour certains c'est une source de moquerie, pour d'autre une source de motivation ... Apparemment tous les restaurants ne travaillent pas de la même façon, n'hésitez pas à laisser des commentaires pour expliquer comme cela se passe dans votre restaurant. Équipier On peut être ... (lire la suite)

Comment postuler ?

Il faut évidemment préparer une lettre de motivation et un CV pour ne pas se présenter les mains vides, de toute façon si vous n'en avez pas on vous les demandera. Une fois ces deux documents préparés il faut impérativement vous rendre dans le restaurant pour les déposer pendant les heures de calme (entre 10 heures et 11 heures ou entre 15 heures et 18 heures), en effet vous aurez plus de chances d'être recontacté que si vous les envoyez par la poste ou par internet. Si vous cherchez d ... (lire la suite)

Cumuler le travail chez Mcdo et les études

Tout d'abord, sachez que lorsqu'on est au lycée/fac/écoles en tout genre et que vous cumulez avec un emploi, vous aurez des semaines bien chargées !! Pour ma part, je suis en terminale, je passe une trentaine d'heures par semaine au lycée (sans compter les devoirs) et j'ai un contrat de 20h/sem. chez McDo, cela fait un total de plus de 50h occupées par semaine ! Autant dire que vous avez toujours quelque chose à faire ^^Etant étudiant la journée, on travaille en général le soir et les ... (lire la suite)

Commentaires (12)

Pour pouvoir participer aux discussions l'inscription est obligatoire, celle-ci est gratuite et ne prend que quelques secondes alors n'hésitez pas : s'inscrire gratuitement en cliquant ici ...

  • Salut, moi je dirais que si tu es proche de la misère et que tu n'arrive pas à trouver autre chose, reste à Macdo. Mais tu peux par exemple demander à faire plus d'heures (je suis à 30h et je gagne environ 1100€/mois) ou vu que tu parle d'une ambiance pas terrible demande une mutation. Apres peut-être que ton loyer te revient trop chere par rapport à ton salaire Mcdo alors troive-en un moins chere ...

  • J'ai jamais rien demandé pour les horaires par crainte de ne pas supporter psychologiquement (avoir l'impression de passer beaucoup de temps au travail, l'impression de faire ma vie à un travail non choisi, contraint par besoin d'argent). Au 1 octobre 2012, je suis passé automatiquement de 20 à 22h (changement de la convention). Ça va un peu mieux niveau argent (passage de 735 € à 805 €) mais le gros inconvénient c'est que je reste plus longtemps au McDo à travailler. Je ressens la différence, et suite à cette expérience de changement de contrat (20 à 22h), je veux absolument rester à 22h, je serais tenter de demander 20h mais malheureusement je ne peux pas revenir en arrière à cause de mon manque d'argent. Oui, je suis d'accord avec toi qu'avec plus de 29 heures par semaine, je n'aurais plus de difficulté d'argents.

    Je me suis peut-être mal exprimé, l'ambiance est correcte, je ne vais donc pas demander une mutation, car ailleurs à mon avis, l'ambiance est équivalente. Et puis, je préfère avoir un travail qui me plait avec une mauvaise ambiance qu'un travail que je déteste avec une bonne ambiance.

    Mon loyer est trop chère par rapport à mes 8 cents € par mois et j'arrive pas à trouver moins chère (garant indispensable à chaque fois et moi j'en n'ai pas) donc j'ai arrêté de chercher (marre que peu de fois où je trouve moins chère que l'on me refuse car j'ai pas de garant, on me dit que je ne gagne pas assez, on me dit ça serait bien que vous gagné plus de 3 fois le prix du loyer, dans mon cas ça serait de trouver à 268 € de loyer c'est impossible). De plus, où je loge ça convient (logement bien placé et confortable, internet à 11,5 Mbs). Merci de ton avis.

  • À mon avis, tant que tu n'as pas trouver un autre travail, tu devrais garder le peu de revenu que tu as, c'est à dire mcdo...
    Depuis que je travaille à mcdo, j'entends souvent que si on tient dans la restau rapide, on peut travailler n'importe où après et ca plait aux employeurs!
    Tu cherches toujours dans le domaine de la restauration, ou par rapport à des diplômes que tu as obtenu?
    En tout cas tiens bon, tant qu'il y a de l'espoir, y a de la vie!

  • J'ai déjà travaillé à deux endroits en restauration rapide-traditionnelle en zone commerciale (libre-service et plat chaud servie au comptoir) avec le repas légèrement plus chère que McDo avec autant de monde qu'à McDo, 200 à 600 repas par rush (débarrasser les couverts, tenu de la caisse, plonge beaucoup plus qu'à McDo). J'étais en 30 h / semaine, payé 1,11 % plus chère l'heure brut que le SMIC en niveau 1 échelon1 (pas assez vu la charge de travail plus importante qu'à McDo). L'ambiance est équivalente à McDo. On n'était un peu prés autant sur le terrain en rush qu'à McDo. Je préfère travailler à McDo, car la charge de travail est correcte contrairement à mes deux expériences avant le McDo. Je cherche de quitter la restauration (que des inconvénients) en trouvant un temps complet.
    Peut-être que je ne trouve pas ailleurs à cause d'un nombre important de chômeurs. De plus mon CV fait vide (creux), c'est pas les 3 jobs considérés pour les étudiants pour des raisons de besoin d'argent qui m'aident. Je recherche dans de nombreux domaines, mais j'ai le problème de mon parcours qui fait vide. De plus, j'aimerais trouver un emploi qui demande un temps de formation ou non qui soit payé au SMIC ou plus (je veux être former sur le tas, afin d'être payé, je ne peux pas me permettre de passer des jours à me former sans être payé).

    Pour l'instant, je lutte à McDo (fais de gros efforts) car j'ai besoin d'argent. Car sans motivation (je déteste ce travail), mon travail est fait rapidement et bien, de plus j'arrive tout le temps à l'heure, j'ai jamais eu d'absence pour maladie ou autres et je fais tout le travail que l'on me dit de faire.
    J'ai envoyé des centaines de CV (pas dans la restauration car ne voulant pas y aller avant d'y avoir travailler), puis environ 1,5 mois plus tard (relance téléphonique, courrier, déplacement, un peu d'entretien) n'ayant aucun travail (échec de toutes mes démarches), j'ai postulé dans la restauration avec de la motivation provenant uniquement de mon besoin d'argent (mon premier entretien a réussi peu de temps après avoir postulé). Je me suis retrouvé par contrainte dans ce domaine.

  • Est-ce que tu es sure, en lisant tous mes messages ci-dessus, que dans mon cas il faut mieux que je continue de travailler au McDo le temps que je n'ai pas trouvé de travail (car ça fait très longtemps que je cherche et je ne trouve pas, ça veut dire qu'il faut que je reste longtemps au Mcdo) ?

    Ça m'arrive d'être triste par moment au travail, je me sens malheureux. Durant, ces moments, certains de mes collègues me disent qu'est-ce que tu as (ça se voie que j'ai pas le sourire). Car je suis d'une nature souriante, mais parfois ma mauvaise situation (travail que je déteste) me retire le sourire. C'est dure à vivre. Par contre, dés que je suis au domicile ou ailleurs qu'au travail, je me sens toujours bien (tout le temps heureux, je me sens libre).

    Si je démissionne sans avoir retrouver de travail, est-ce que tu penses que je serais plus heureux globalement ?

  • J'avais bien ressenti que ca ne te convenait pas et qu'i y avait un mal être :-/
    En arrêtant mcdo, tu seras heureux au debut, mais si tu ne trouves toujours pas de boulot ca risque d'être plus dur que de bosser à mcdo...
    Je sais pas ce que ca vaut, j'ai jamais tenté, mais est-ce que tu as essayé de prendre rendez-vous avec un conseiller pôle emploi, voir de faire une petite formation en même temps que mcdo pour te spécialiser dans quelque chose qui te plait vraiment?
    Sinon tu as la solution arrêt maladie pour cause de dépression! Mais c'est au risque d'avoir un avis défavorable pour les références quand tu cherches du boulot.
    Ce n'est que mon avis, je ne connais pas vraiment ta vie pour te conseiller comme il faut, tout ce que je te dis c'est en rapport avec des experiences que j'ai pu avoir et tes ressentis exprimé ici, dis toi que tu as des frais que tu ne pourras pas assurer sans revenus, comment tu ferais sans travail? Poses toi les bonnes questions et analyse ta situation avant de prendre une decision, tu finiras par trouver une solution ;-)

  • Oui, j'ai eu plusieurs rendez-vous avec Pôle emploi et ça n'a aboutit à rien concernant les formations. Tous les postes qui me plaisent vraiment demande un bac 5, donc ça ne va pas. J'arrêterais de chercher un travail car j'ai perdu l'espoir de trouver autres choses à forces de n'avoir que des échecs depuis très longtemps.

    Je ne vais pas me mettre en arrêt maladie pour cause de dépression car ça m'empêche pas de bien faire le travail demander. Et puis, peut-être que ça fait une baisse de salaire.

    Je me suis renseigné ce jour-ci, sans travail à McDo, j'aurais un revenu d'environ 7 cents euros / mois (RSA et APL 248 € / mois), c'est insuffisant.

    Je décide de continuer au McDo, car après avoir beaucoup réfléchi, je ne trouve pas de solution pour tout payer en démissionnant. Et puis, personne ici démissionne sans avoir trouver autres choses, c'est que surement ça doit-être le mieux à faire. Je vais donc faire de même. Je pense que je me sentirais mieux au travail (je penserais moins à la démission et autres) et que je serais plus motivé. Peut-être qu'arrêter la recherche d'emploi me fera du bien, je verrai. Dès, que mon envie reviens je referai des démarches.


    Merci

  • C'est un choix compliquer. Quand j'ai démissionner de mon ancien emploie je trouvais rien car pas disponible immédiatement ( j'avais un moi de préavis ) j'étais bien payé mais sa me plaisais plus du tout .
    Si tu veut partir vaut mieux que tu es de quoi payé tes facture à l'avance au moins 1 moi. As tu des congé qu'ils doivent te payé ? ( j'avais 23 jour ce qui m'a donné 1 moi pour chercher un travaille sans problème financier )
    a partir du moment ou on est disponible de suite on a des réponses ( sa dépend ou tu habite aussi si c'est un village pommé démissionne pas avant d'avoir une promesse d'embauche )

  • Oui Odr3y ça peut-être une possibilité. Mais le préavis peut ne pas être fait après accord. Dans le pire des cas, il faut verser une indemnité pour le préavis non effectué. Ta solution Odr3y est peut-être un facilitateur à la retrouvaille d'un travail mais je trouve qu'il est possible de ne rien retrouver. Si on retrouve rien, c'est le changement complet du mode de vie (pleins de contraintes et d'avantages (ne plus faire un travail que l'on déteste). Vu sous cette angle Odr3y, ça motive à démissionner sans rien avoir encore trouvé. Ça me tente bien ce que tu me dis, démissionner fin mars 2013 (si je déteste mon travail) sans rien avoir retrouvé comme travail. Je ne veux pas démissionner (décision prise ci-dessus) sans rien avoir retrouvé avant fin mars 2013 car il fait trop froid. Ça me sortira du quotidien toujours le même si je suis ton conseil Odr3y : dodo, métro, boulot que je déteste —> 1) dodo, métro, boulot que j'aime ou 2) dodo, pas de métro, pas de boulot. Merci Odr3y, j'ai moins peur de ce qui va se passer pour moi en 2013. En tout cas je vais tout faire pour que sa s'améliore, que ça change en 2013 par rapport à 2012 qui est mauvais.

  • Je te conseil également de rester en attendant que tu trouve autre-chose, car si tu démissionne en plus tu n'aurais pas droit au chômage avant 4 mois. Je suis dans la même situation que toi, je n'en peu plus, du coup j'ai été m'inscrire dans toute les boites d'intérim de ma région en inscrivant en gros sur mon CV "DISPONIBLE IMMÉDIATEMENT"EMPLOIS CDD/CDI TEMPS COMPLET"(bien que sa ne soit pas le cas). Bien-sur je ne peu pas quitter une embauche pour quelques jours de missions seulement, ils me faut minimum 6 mois ce que j'ai bien préciser au boite d'interim sans leurs dire que j'avais actuellement un emplois (je sais c'est pas bien). En ce qui concerne ton préavis, dans mon entreprise il est de 2 mois SAUF si tu trouve un travail en 35H (peu importe la durée) là, il te laisse partir obligatoirement. Renseigne toi dans ton Mcdo , savoir s'il applique la même politique. Moi en tout cas, je sais que je peux partir du jour au lendemain ...

  • Alors Pepsi ? Y'a du mieux ?

  • J'ai trouvé mieux, un CDI. J'ai donc démissionné, ça c'est bien passé des 2 côtés, aucune difficulté à partir.

    Mon autre expérience était mieux globalement, c'est dommage que l'entreprise mette fin à la période d'essai au bout de 3 semaines de travail.

    Vu que j'ai moins de 3 ans de travail avant le jour de la démission, j'ai le droit à aucun droit d'argent de pôle emploi pendant 4 mois. À partir de 120 jours (4 mois), il faut faire un dossier prouvant une recherche active d'emploi pour pouvoir toucher l'argent Pôle emploi. Ou peut-être qu'il faut avoir 455 heures de travail (3 mois en 35h/semaine) pour avoir de nouveaux droit au chômage. Après on peut demander le RSA.

    Quand on se retrouve en recherche d'emploi, on l'impression d'avoir beaucoup plus de temps disponible, c'est vraiment très bien on se sent libre de faire ce que l'on veut de son temps. Avec du recul à ce jour (j'ai démissionné début avril 2013), j'ai bien fait de démissionner, globalement c'est mieux même si ça pourrait être encore mieux que ma situation.